Recycler surcycler

Certitudes

J’ai des convictions et je pense qu’aujourd’hui on ne peut plus fermer les yeux sur la monde de la mode, et vous ? Qu’en pensez -vous ?

Créer une entreprise, une marque aujourd’hui, c’est s’engager à ne pas reproduire les modèles du passé qui détruise littéralement le vivant :

environnement et humains.

Lorsque j’ai créé mon entreprise en 2016, je ne voulais pas créer de nouvelles matières ou utiliser des matériaux neufs :

il en existent déjà tellement qui sont jetés, brûlés, détruits (plus d’infos consulter la page Manifeste)
J’aime tous les bouts de tissus, qu’ils soient anciens (drap en lin de nos grands-parents)) ou plus récents (jean).
Et vous, quel est votre rapport à ces matériaux ?

Passion

J’adore aller à la recherche de trésors

à la fois dans les sacs de vêtements que j’ai pu récupérer à droite et à gauche et lorsque je prenais le temps de chiner (plus précisément : brocante/antiquaire/Emmaüs… sont des pièges pour moi

=

je dégote toujours des merveilles et j’ai envie de vider le magasin

Adhésion

Aujourd’hui produire ou acheter un morceau de tissu neuf a ou va créer de la pollution,

générer des coûts humains et environnementaux importants,

je pense qu’utiliser tous les textiles déjà là est plus pertinent à moyen et long terme.

Nous sommes en 2020, il faut ouvrir les yeux :

les ressources de notre planète sont limitées et les médias nous indiquent assez fréquemment les conditions de travail inhumaines dans lesquelles sont produites ces matières premières et sans aucune protection pour les travailleurs et pour le territoire où sont fabriqués ces textiles.

Vous trouverez des données chiffrées et autres informations sur les sites que je vous invite à parcourir : la marque LOOM, la fibre du tri, zero waste, l’application clearfashionapp, the goodsgood…

Il existe largement assez d’études, de reportages et autres applications pour se tenir informé de ce qu’il se passe dans le monde et dans la mode !

Faire l’autruche n’est plus vraiment possible au 21è siècle !

Espoir

Mon engagement, mes principes dictent ma façon d’envisager la création de modèles totalement uniques

=

en fonction du bout de tissu que j’ai devant moi :

de sa dimension, de sa forme… si je dois jouer à cache -cache avec des taches, des trous… je vais créer un vêtement, un accessoire, un objet… et avec les chutes : des chouchous, bandeaux, lingettes beauté…

« Tout de transforme, rien ne se perd ! »

Actuellement, je déborde d’idées mais n’est pas le temps de tout réaliser !

J’espère que cet article va vous donner envie d’en savoir davantage sur la création artisanale, de vous interroger sur le contenu de votre garde-robe voire d’agir à votre niveau pour tendre vers un monde plus juste pour la Terre et nous !

Merci d’avoir lu jusqu’au bout !

Kenavo ar’vechal! (pour les non-bretons : Au revoir, à bientôt!)

Ludivine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *